Site dédié à George Michael
 
Praying For Time
Lyrics

Paroles et musique : George Michael

 These are the days of the open hand
They will not be the last
Look around now
These are the days of the beggars and the choosers

This is the year of the hungry man
Whose place is in the past
Hand in hand with ignorance
And legitimate excuses

The rich declare themselves poor
And most of us are not sure
If we have too much
But we'll take our chances
'Cause God's stopped keeping score
I guess somewhere along the way
He must have let us all out to play
Turned his back and all God's children
Crept out the back door                                                                     

And it's hard to love, there's so much to hate
Hanging on to hope
When there is no hope to speak of
And the wounded skies above say it's much too much too late
Well maybe we should all be praying for time

These are the days of the empty hand
Oh you hold on to what you can
And charity is a coat you wear twice a year

This is the year of the guilty man
Your television takes a stand
And you find that what was over there is over here

So you scream from behind your door
Say what's mine is mine and not yours
I may have too much but I'll take my chances
'Cause God's stopped keeping score
And you cling to the things they sold you
Did you cover your eyes when they told you
That he can't come back
'Cause he has no children to come back for

It's hard to love there's so much to hate
Hanging on to hope when there is no hope to speak of
And the wounded skies above say it's much too late
So maybe we should all be praying for time

 

Traductions
 

Voici les jours de la main tendue
Ce ne seront pas les derniers
Regarde autour de toi maintenant
Voici les jours des mendiants et des décideurs

Voici l'année de l'homme affamé
dont la place est dans le passé
Main dans la main avec l'ignorance
et les excuses légitimes

Les riches se déclarent pauvres
et la plupart d'entre nous ne sont plus très sûrs
nous avons trop
Mais nous tenterons notre chance
parce que Dieu a cessé de compter les points
Je suppose que quelque part le long de la route
un jour sans doute il nous a laisse jouer dehors
A tourné le dos et tous les enfants de Dieu
Sont sortis par la porte de derrière.

Et c'est dur d'aimer, il y à tant à haïr
Quand on se s'accroche à aucun espoir
Et les cieux blessés disent qu'il est trop tard
Alors peut-être nous devrions tous
prier pour notre temps

Voici les jours de la main vide
Oh tu t'accroche à ce que tu peux trouver
Et la charité est un manteau que tu portes deux fois par an

Voici l'année de l'homme coupable
Ta télévision prend position
Et tu constates que ce qui était terminé là-bas
l'est ici aussi.
Alors tu cries derrière la porte
Tu dis, ce qui est à moi est à moi et pas à toi
J'ai peut-être trop, mais je prendrai mes chances
parce que Dieu a cessé de compter les points
Et tu te raccroches aux choses qu'ils t'ont vendu
Est-ce que tu t'es caché les yeux quand ils t'ont dit
qu'il ne peut pas revenir
Parce qu'il n'a pas d'enfants
qui lui donne envie de revenir

Et c'est dur d'aimer, il y à tant à haïr
Quand on se s'accroche à aucun espoir
Et les cieux blessés disent qu'il est trop tard
Alors peut-être nous devrions tous
prier pour notre temps 
 

 
 

TEXTES SOUMIS AUX DROITS D'AUTEURS - RESERVE A UN USAGE PRIVE

 Fermer cette page