site dédié a George Michael |
 
 

Parkinson Show 2006

 

Interview de  Michael Parkinson lors du Parkinson Show 2006

Traduction Frédérique

Michael: Tout d’abord, un homme qui célèbre actuellement 25 années de succès en tant que superstar de la pop musique. Cette semaine il a créé l’événement en jouant aux autos tamponneuses avec les voitures garées prés de chez lui.. (rires) Plus un cas de conduite imprudente que des murmures imprudents. Mesdames et Messieurs, George Michael. (Applaudissements)

 
George: Merci.

Michael: Bien on peut dire que ce n’est pas dans leurs voitures que vous avez tapées . (rires)

 

George: Bien si on y réfléchit, je suis habitué aux gens, si j’ai n’importe quel type d’accident de la circulation, je sais comment vont réagir les gens, si j’ai percuté leur voiture de quelque façon que ce soit,  et qu’ils me reconnaissent , ils commencent à avoir ce sourire parce qu’ils pensent qu’ils vont pouvoir gonfler un peu cet accident ! Vous voyez ce que je veux dire ? (rires)

Ces pauvres gens qui ont eu leur véhicules endommagés cette semaine, qui ont tappé les uns dans les autres, on leur a tous dit qu’ils pouvaient louer une voiture et je ne pense pas qu’ils aient choisi des Nissan Micra, vous voyez ce que je veux dire ? (rires)


Michael: Alors que s’est-il passé ?


George: Eh bien c’est très simple. Il y a deux choses, il y a ma vie et celle que la presse croit que je vis. Et c’était vraiment très simple, le matin de  Samedi dernier, pas le matin du dimanche de Paques , je me suis levé à 8heures du matin, j’ai quitté la maison d’un ami et suis rentré dans ma voiture , qui était garée dans une montée très raide, je dois le préciser, j’ai enlevé le frein à main et essayé de manœuvrer et ai touché la voiture devant moi, qui a touché la voiture devant elle, ce que je ne savais pas. Alors j’ai pensé que je n’avais heurté qu’une seule voiture et les journaux ont dit que je me suis échappé sans rien dire à personne, ce qui n’est que des bétises. Mais le temps que j’envoie quelqu’un sur place pour régler les détails de ce que je pensais n’être qu’1 accident, le Daily Mail était déjà là et cette histoire a enflé, enflé, enflé et jusqu’à hier, j’ai eu des personnes qui m’appelaient à la maison, des gens qui voulaient savoir desespérément si j’étais à l’hôpital ou non.

Et j’ai textuellement eu un accident en me garant.


Michael: Mais vous l’avez dit à la police et il n’y a rien eu ?


George: Oh oui, la police, pour être honnête, devait m’interroger car les journaux disaient que j’avais pris la poudre d’escampette et ils ont été justes avec ça. A la fin d’une journée, combien avez vous de personnes qui tapent dans votre voiture
et qui veulent vous dédommager pour cela ? vous voyez ce que je veux dire ?


Michael: Oh bien sur.

George: Ca arrive tout le temps . Et à la fin de la journée, j’ai fait ce que j’avais à faire.


Michael: Mais les médias peuvent être excusés cette fois ci dans le sens ou vous avez battu le record ces temps ci où on vous a retrouvé dans les voitures


George: Vous voyez c’est encore et encore (rires) et encore ….


Michael: Quelle est la différence ? cette fois ci vous étiez garé.


George: Non cette fois ci je me déplaçais, oui. (rires) En réalité je vais vous dire la vérité c’est que j’étais aux feus de Hyde Park Corner et je ne sais pas si vous avez déjà les lumières de Hyde Park Corner mais il est très facile de s’y endormir. (rires) non , sans plaisanter, je ne sais pas combien de temps ça a duré. Je suppose que c’était momentané mais j’étais aux feux, le pied sur le frein, et j’ai du  m’assoupir comme cela et j’ai été réveillé par un bruit contre la fenêtre. C’était un policier et bien sur ils ont tout de suite controlé si j’étais en état de conduire . Parce que j’étais endormi, je n’aurai pas pu être hors contrôle mais j’étais endormi ! Et vous savez, j’allais bien. Ils m’ont fait passer l’alcootest, et tout était ok. Le conducteur de l’ambulance qui m’a contrôlé a dit que j’étais bien mais un des officiers de police voulait en être sur. Alors vous savez ils font leur travail mais le fait que ça puisse prendre une ampleur internationale n’a pas vraiment inquiété le policier en question , vous voyez ?

Alors ils m’ont emmené, ont fait leur travail et ce n’était rien mais encore une fois c’est devenu un drame énorme.


Michael: Mais il y avait du cannabis également, vous voyez.


George:Est-ce que l’on va dire que c’est dramatique !


Michael: Non, non. Ce qu’on peut dire c’est que c’est une drogue de catégorie C et que les médias sont sur vous.


George: Ouais, donnez leur des arguments , ouais


Michael: Bien donc mettons les deux ensemble et vous faites les gros titres, est ce la fin de la carrière de George Michael ?

George: C’est amusant. Je ne vois pas le rapport.

Je ne dis pas que ça ne l’est pas . je ne dis pas que personne ne veut tapper dans des voitures, je ne dis pas que personne n’a envie qu’on le retrouve endormi au volant de sa voiture mais en fin de compte ce ne sont pas des evenements qui changent votre vie et la presse voudrait que ça le soit mais c’est ok je ne suis pas le seul à être traité comme cela. Vous savez tout le monde est traité comme ça, c’est juste qu’ils adorent jouer à ça avec moi.

 

Michael: De leur point de vue, ce qu’ils mettent en avant, c’est qu’ils veulent nous faire croire que vous êtes comme ça.


George: Je m’emballe.

Michael: Une vraie vie de vampire !


George: Je dois être honnête avec vous ici, ne m’en dites pas trop parce que j’ai finalement appris à ne pas lire tout ça.


Michael: Bien, vous êtes un peu enrobé !


George: Merci , regardez . (il se met debout – sourires du public)


Michael: Vous êtes incontrôlable sur la dope, les drogues.


George: Je suis quoi, incontrôlable ?


Michael: et votre maison de disques vous a demandé de faire une cure de désintoxication ?


George: Oh vraiment?

Michael: Vous ne le saviez pas ?


George: C’est vraiment une surprise pour moi.


Michael: Oh bien, la lettre est à la poste. Et vous êtes un maniaco dépressif.


George: Malheureusement ils décident pour chaque artiste dans quel soap opera vous allez figurer .Et la trajectoire de mon soap opera a été donné par la déclaration qu’a fait Elton il y a quelques mois, alors qu’il ne m’avait plus vu depuis plusieurs années. Et a partir de ça, j’ai commence à en souffrir, la presse a pris ses désirs pour des réalités, les sous-entendus, c’était il était ok avant son coming out et maintenant il a une vie de dépravé homo, il est triste et gros, ok ?


Michael: Pensez vous que c’est lié au fait que vous soyez gay ?


George: Je pense que c’est un nouvel angle, n’est ce pas ? c’est un nouvel angle parce qu’Elton a dit qu’il pensait que j’étais vraiment éxécrable pour une certaine raison et à partir de là j’ai essayé de prouver le contraire. Parce que malheureusement cela m’a rendu vulnérable par rapport à la presse. Et la semaine dernière avec toute cette histoire sur moi, endormi dans ma voiture, mon manager m’a appelé et je lui ai dit , écoutes je veux l’essentiel mais je ne veux aucun détail. Parce que le pire est dans les détails et la chose qui pourrait me rendre fou et me poursuivre est dans les détails. Alors j’ai dit , je ne veux aucun détail, dis moi l’essentiel. Il m’a répondu “ bien, ils disent que tu étais inconscient derrière ton volant et que tu étais probablement en manque”' Et j’ai dit “non”.
Et il a dit “si”. Il a dit:ils supposent qu’il y avait un paquet d’objets sexuels dans la voiture avec toi” j’ai dit “non” il répondit “oui” j’ai demandé “ ils ont publié ça ?” il dit “oui et ils ont encore mis cette photo de toi gros” et j’ai dit” obtiens moi un passage chez  Richard et Judy!' (rires)

Michael: Alors maintenant vous vous sentez bien ?

George: Je me suis senti bien depuis l’année dernière, c’est pourquoi j’ai décidé de partir en concert à nouveau, ouais.


Michael: C’est votre premiere tournée depuis 15 ans.


George: C’est la première fois que je vais interpréter mes propres chansons depuis 18 ans parce que ma dernière tournée datant de 15 ans, c’était Cover to Cover et je dois être honnête, je préfére chanter les chansons des autres plutôt que les miennes.

Alors cela fait réellement 18 ans que je n’ai pas fait de tournée et je n’aurai jamais pensé en refaire ce qui montre la force que j’ai retrouvée, j’ai une relation amoureuse de 10 ans maintenant. J’ai dépassé la période de deuil que j’ai eu dans les années 90 et je ne me suis pas senti si bien depuis que j’étais beaucoup plus jeune alors c’est vraiment un ras le bol étrange de continuer à regarder cette vie parralléle, celle des journaux.

Et vous n’avez pas envie de le prendre à la rigolade mais malheureusement dans mon cas, j’ai appris à m’élever contre ça, je me sens tellement mal par rapport à ma famille et tous les amis que je n’ai pas vu depuis quelques temps. Qui appellent désespérément parce que vous savez, les gens pensent que j’ai été impliqué dans un crash de 4 voitures alors que je suis juste sorti un peu mal d’un place de parking.

 

Michael: Alors , en gros, il y a eu cette période de votre vie, trés documenté, le deuil avec la perte de votre amoureux, puis de votre mère.


George: Une vraie dépression.

Michael: Qui est dans votre famille aussi.

George: Oh oui, la dépression est dans la famille et j’y suis prédisposé et j’ai pris le deuil. Même si tout le monde le prend mal, je l‘ai pris particulièrement mal et je ne savais pas si j’allais m’en remettre. Alors de m’en être sorti depuis plus de trois ans, c’est fatigant de devoir toujours prouver aux gens que vous n’êtes pas au sommet du désastre et que vous n’êtes pas gros ! (rires)


Michael: Alors parlez nous de la tournée.


George: La tournée fera le tour de l’Europe parce que , pour être honnête, je suis toujours un peu nerveux pour une tournée mondiale alors j’ai pensé qu’une tournée européenne me permettrait de rentrer à la maison si j’en ressens le besoin et c’est à peu prés 50 dates sur trois mois.

A peu prés 3 semaines en Grande Bretagne et aprés ça je vais avoir l’horrible sentiment que je vais adorer ça parce que j’ai toujours dit que je ne le ferai plus. Mais j’ai le sentiment que cette fois ci je vais adorer ça et c’est une option que j’ai dans ma carrière maintenant. En d’autres termes, si j’arrive à établir un contact live avec mon public à nouveau, je n’aurai plus à m’inquiéter de sortir des singles et de me frotter aux médias


Michael: Ce qui est incroyable, c’est que vous utilisez le mot “inquiet”, vous êtes si incertain sur votre carrière, n’est ce pas ? Pourquoi, vous avez vendu 60 millions d’albums, bon dieu!


George: 80! (rires)

Michael: Oh pardon! Mais c’est étrange ce doute que vous avez.


George: Mais je pense que tous les vrais artistes l’ont. Je ne crois pas que l’on puisse durer 25 ans sans être rempli de doutes. Qu’est ce qui peut vous motiver ? Vous devez continuer à vous prouver à vous même, en faisant des disques et en écrivant des chansons . je ne ressens plus ce besoin mais j’ai besoin de me prouver que je suis toujours vivant et le fait que je sois si réticent à faire des émissions de télé signifie que j’irai à la télé et une image de moi a été faite en deux ans, j’y retourne et une autre image a été faite et j’y retourne, vous êtes la seule personne à qui je parle. Vous êtes quasiment mon thérapeute! (applaudissements)

A la télé anglaise, je pense que vous êtes la seule personne à qui j’ai parlé , alors cette réticense à m’accorder avec les médias signifie bien qu’ils m’approchent d’une drôle de façon.


Michael: Quelques points pour finir. Qu’en est-il avec le jeune kenny, pensez vous que vous allez imiter votre ami Elton et formaliser votre relation ?


George: Je pense que nous la formaliserons surement parce que d’un point de vue légal , il est essentiel d’avoir les mêmes garanties qu’un couple hétéro. Nous sommes ensemble depuis 10 ans, je pense que nous en avons le droit.

Je dois admettre que je veux avoir plus que 50% de réussite. Alors je ne pense pas imiter le mariage dans ce sens et je ne pense pas qu’il y aura une cérémonie, nous le ferons probablement pour nos 10 ans.


Michael: Pourquoi juste une cérémonie officielle ?

George: je pense que nous ferons juste la cérémonie légale puis nous ferons une fête. Mais personne ne viendra en robe (rires) Aucun de nous n’a un corps pour cela, vous comprenez ! (rires)


Michael: Maintenant vous allez chanter une chanson pour nous, vous allez retourner à l’époque de Wham !


George: J’y suis en fait . (souriant)

Michael: Je veux dire que vous allez faire cette tournée. Ca v probablement vous rappeler des souvenirs des concerts avec Wham!. C’étaient des jours heureux ?


George: Oh oui, Wham! En particulier. Tourner avec Andrew était beaucoup plus amusant que de le faire seul. Mais j’avais 20 ans, j’avais 19, 20 ans et j’ai de trés bons souvenirs de tout ça. Alors oui, j’ai des souvenirs fabuleux mais j’ai le sentiment que je vais vraiment adorer ça cette fois ci, j’ai plus confiance en moi, j’ai une relation amoureuse stable et tout le reste.

Et maintenant que j’ai fait mon coming out, je pourrais trouver quelques groupies par là, mais ce n’est pas ce que vous pourriez appeler groupies (rires)


Michael: Quand la tournée va-t-elle commencer ?

George: Je vais faire toute l’Europe, je vais commencer en Espagne  fin septembre et il y aura des dates en Angleterre en décembre qui se termineront à Earls Court et Wembley Arena.

Michael: OK super. Quel est le titre de Wham!?


George: Ca s’appelle “Everything She Wants.
(Sourires) Merci .

 

 

 
 

  Fermer cette page