site dédié a George Michael |
 
 

George Confesses

INTERVIEW MIRROR

(Extraits)

Interview complete dans Gay Times de Juin 2007

Merci à Frédérique pour la traduction.

GEORGE CONFESSES
EXCLUSIVE: HIS ONLY INTERVIEW MUM HID GAY UNCLE FROM ME AIDS FEARS STOPPED MY SEX WITH WOMEN
By Louise Gannon 08/06/2007


Aujourd’hui, George Michael est dans le box du tribunal de Brent Magistrate – demain il donnera un concert devant des milliers de fans hurlants dans le nouveau stade de Wembley. Mais sa vie a toujours été marquée par des hauts incroyables et des bas terribles.
Les bas sont son arrestation dans des toilettes publiques, il s’est endormi au volant de sa voiture et il a fumé de la marijuana à la télé. Et son dernier fait le voit passer devant le tribunal pour le motif de conduire sous influence de médicaments prescrits.
Durant ces dernières semaines, l’ex chanteur de Wham, qui brisait les coeurs, qui pèse plus de 60 millions de livres, a été forcé d’accepter le fait que sa vie privée soit devenue incontrôlable.
Peut-être est ce cela qui a décidé George, 43 ans, a donner cette interview la plus honnête depuis longtemps.
Dans celle ci, il révèle qu’il n’a eu que 3 petites amies avant de faire son coming out, pourquoi cela a été un drame pour lui de dire à ses parents qu’il était gay, que le spectre du Sida l’a arrêté de coucher avec des femmes et pourquoi il n’a jamais été attiré par son copain hétéro de Wham! Andrew Ridgeley.
George avait 29 ans quand il a fait son coming out auprès de ses parents. Déjà sa mère Lesley craignait que son seul fils ait hérité du gêne gay qui avait assombri son enfance dans le nord de Londres.
Son frère Colin – qui était soupçonné d’être homosexuel- s’était suicidé.
"Ma mère avait peur que je sois gay," explique George. "Elle avait cette peur terrible que je sois comme son frère – elle pensait que je ne pourrais pas l’assumer.
"Elle pensait presque qu’elle m’avait transmis ce gène. Alors il y avait des domaines ou elle laissait mon père – supposé protecteur – être homophobe.
Il y avait ce serveur gay qui vivait au dessus du restaurant familial et je n’étais pas autorisé à aller à l’appartement du haut quand il était au restaurant des fois que j’attrape quelque chose. Dans le cas ou je devienne gay.
"Connaissant mon père, il n’aurait pas pu penser avoir un fils gay parce que il est de la génération des hommes grecs chypriotes. Mais ma mère avait peur de son jugement sur moi. Je réalise aussi maintenant qu’elle avait peur que si le “gène” était en moi, ça se terminerait pour moi comme pour Colin.
George a rendu hommage à son oncle décédé dans le titre “My Mother Had A Brother” dans son dernier album.
Il ajoute : Ma mère ne m’a parlé de son frère avant que j’ai 16 ans. Je ne sais pas si c’était une volonté de sa part ou si elle en a trouvé le courage à ce moment là..
"Ca a changé complètement mon opinion sur elle car il n’y avait pas que cela – elle a aussi vu son père mourir de la même façon – ils ont tous les deux mis leur tête dans le four à gaz. Et pauvre maman, elle les a trouvé tous les deux.
"Elle a passé des années si pleine de remords qu’il est impossible de lui en vouloir. Et dans les 20 dernières années de sa vie, je ne crois pas que nous ayons eu une seule dispute.
Dans son interview au magazine Gay Times George explique qu’il a annoncé à ses parents qu’il était gay seulement après la mort de son premier amour, le designer brésilien Anselmo Feleppa.
Ils s’étaient rencontrés au festival Rock In Rio en 1991 - six mois plus tard Anselmo était positif au test du sida. Il mourut d’une hémorragie cérébrale liée au Sida en 1993.
George a dit à ce moment " J’étais assis à cette table ne sachant pas si l’homme que j’aimais était en phase terminale et ne sachant pas si j’étais aussi malade? C’était sûrement le moment le plus solitaire de ma vie.
Il était si traumatisé par cette perte qu’il ne craignait plus la réaction de ses parents face à son homosexualité et leur avoua tout dans une lettre.
"Je leur ai écrit une lettre de 4 pages ce qui a été pour moi la chose la plus facile à écrire considérant que c’était le moyen le plus facile de résoudre le seul problème qui restait.
"Ma mère a dit que c’était la plus belle lettre qu’elle avait jamais lu, que ça expliquait complètement ce que je ressentais et pourquoi elle n’avait pas à s’inquiéter pour moi. Ca a été la chose la plus facile alors qu’elle aurait du être la plus difficile.
"J’aurai du demander à mon père de me la montrer encore.
Durant les jeunes années de Wham! George a eu des petites amies. Il a fréquenté l’actrice Brooke Shields, le mannequin Pat Fernandes et la maquilleuse Kathy Jeung. Mais il a eu aussi des amoureux masculins..
Puis, au sommet de sa gloire; il a eu si peur du sida que sa vie amoureuse est devenue, selon ses propres termes, une vraie poubelle.
"En gros, j’ai eu 3 petites amies et pendant tout ce temps, j’allais voir ailleurs quand même admet-il. Cela arrivait vraiment quand je culpabilisais pour autre chose
"Je m’amusais avec l’idée que j’étais bisexuel, surtout quand j’étais ivre. Mais quand le sida est apparu, je ne pouvais coucher avec une femme sans lui dire que je couchais aussi avec des hommes.
"Apparemment mon attirance vers les femmes n’était pas assez forte pour que cette conversation en vaille la peine. Alors je n’ai plus du tout couché avec elles.
" J’ai eu pendant cette période de terreur une vie sexuelle vraiment merdique entre 1985 et 1994 –sauf le sexe quand j’étais fidèle à mon premier vrai partenaire Anselmo.
Ironiquement, à l’école tout le monde supposait qu’Andrew Ridgeley était gay, pas George.
Il se rappelle "Andrew aimait les vêtements efféminés. Il allait à l’école en pantalons de soie rose et avait 3 petites tresses.
Tout le monde passait son temps à demander “ il est gay” et je répondais “il ne l’est vraiment pas !”
"Il était beau mais pas d’une façon qui m’attirait. Il était trop mignon, trop féminin, trop élégant. Je peux comprendre que tout le monde pensait que nous couchions ensemble- mais il adore les femmes.
Puis, quand les deux copains d’école trouvèrent le succès avec Wham! George a senti que ce serait désastreux pour leur carrière de révéler sa vraie sexualité.
"Je n’ai pas eu le courage” dit-il. Je voulais faire mon coming out mais je n’avais pas réalisé le succès que nous allions avoir. Je crois que cela peut se comprendre. J’avais à peu prés 20 ans et nous étions le plus grand groupe en Europe, et deux ans après le plus grand groupe pop aux USA.
"Si votre but était de devenir l’artiste le plus vendeur en Amérique, vous n’alliez pas vous rendre la vie difficile, n’est ce pas ?
Et c’est exactement ce qu’il fit. En Avril 1998, il fut arrêté et accusé d’incitation au sexe dans des toilettes publiques avec un policier en civil.
Ce fut le plus choquant coming out possible, aggravé par le fait que George avait trouvé un nouvel amour en la personne de Kenny Goss. Tristement, le début de leur relation a coïncidé avec la bataille contre le cancer de sa mère- elle mourra l’année suivante.
"J’ai rencontré Kenny trois ans après la disparition d’Anselmo dit George, j’ai appelé ma mère pour lui dire et elle m’a annoncé qu’elle avait un cancer et qu’elle en avait vaincu une partie. Elle m’a convaincu qu’ils l’avaient pris très tôt, ce qui était des conneries, puisque c’est revenu. J’étais effondré à nouveau. Un horrible moment.
La vie de George a certainement été comme des montagnes russes et cette semaine n’a pas été différente. Mais en devenant le 1er artiste à se produire dans le nouveau stade de Wembley demain – avant de partir en tournée en Grande Bretagne- c’est avec l’intention de commencer un nouveau chapitre, plus calme de sa vie.
Il prévoit de travailler sur qui il est et sur ce qu’il veut devenir. Et lui et Kenny veulent officialiser leur relation, même si il nie les rumeurs d’une cérémonie imminente.
"Ca sera notre mariage insiste George. Ca ne sera pas Sonny and Cher.
"Du moment que je ne me mets plus moi-même dans des problèmes, ce que, croyez moi, je compte faire.
Plus de révélations de George dans le magazine Gay Times de ce mois, qui sortira le 20 Juin.

 

 
 

  Fermer cette page